Signature et dédicace de Chambre avec vue, d’Astrid Chaffringeon, vendredi 8 juin à 17 heures, au Marché de la poésie à Paris.

Vendredi 8 juin, à 17 heures, Astrid Chaffringeon dédicacera Chambre avec vue, Edl, dans le cadre de la 36ème édition du Marché de la Poésie, place St Sulpice à Paris. Rendez-vous sur le stand de la librairie Wallonie-Bruxelles!

31946235_1900990619935309_339583414619340800_n

 

IMG_0955 2

 

HOMESICK: France Dubois s’installe chez Chantier(s) Art House le temps d’une exposition fantôme, du 11 mai au 2 juin, vernissage le 10 mai de 18 à 21 heures.

4_DSC5695

How to become a ghost

Lorsqu’une maison devient une prison, au Japon, certaines pensent à l’évasion. En imposant leur radicale disparition. Avant de prendre la liberté, dont on les a tellement privées, de revenir errer sur les lieux pour infliger à leur mari, au-delà de la peur, une  éprouvante nostalgie du temps passé et susciter peine et regrets. Et pour s’amuser un peu aussi. 

Dans cette série d’autoportraits, France Dubois s’est laissé hantée par les projets macabres des défuntes d’une maison traditionnelle japonaise et a posé ça et là leurs silhouettes atones ou en flottaison comme autant de conversations et de jeux funèbres où chaque apparition est le prétexte au début d’un roman domestique. 

 

Chambre avec vue, d’Astrid Chaffringeon, auteure, et Claire Morel, dessins.

Les 17-18, 24 et 25 mars le livre Chambre avec vue, écrit par Astrid Chaffringeon en  collaboration avec l’artiste Claire Morel, sera présenté (livre/exposition/lecture-performance de la magnifique Isabelle Wéry) en avant-premièrechez Ramd’Âm à Namur lors du festival qui porte le même nom (que le livre). Il sera disponible en librairie à partir du 26 mars et on le fêtera chez mon éditeur, Nicolas Chieusse d’éléments de langage (Edl) le 18 avril. À vos agendas!

IMG_0955 2

Un jour peut-être, au détour d’un tombeau, vous apercevrez votre corps frémissant et ondulant sous le poids des collines, posé là à contempler pour l’éternité la mer, ses promesses et ses secrets, sa redoutable fraîcheur, son écume insolente. Alors vos pieds fourcheront pour creuser la terre, vos cheveux deviendront racines et vous vous retrouverez nu(e), à la grâce du sel et du vent.
Si, croyez-moi, cela m’est arrivé, à moi. Et ce n’est pas si simple, ce n’est que le début de l’aventure. D’ailleurs, si j’ai écrit cette annonce, c’est parce que maintenant, j’ai besoin de vous.