Questionnaire, à la Proust, à Magdalena Lamri.

12549018_10154008706877573_44824693502147156_n

Nous avons posé 20 questions à Magdalena Lamri sur l’exposition Par-delà et son travail:

Quels sont les trois mots que vous poseriez sur le mois de janvier ?
Mélancolique, vaporeux, envoûtant

Et les trois couleurs ?
Un vert sombre , un blanc brumeux, un ocre …

Le(s) maître(s) de la composition pictural de ces dix dernières années?
Indubitablement Adrian Ghenie…

Dans Par-delà le visible, le physicien Carlo Rovelli cherche à comprendre les tout premiers instants de la création de l’univers. Quels tout premiers instants avez-vous cherché à atteindre devant l’espace vierge des toiles de cette exposition? 
Les tout premiers instant de l’émotion…

Que serions-nous sans nostalgie?
Des âmes vides.

Si la nostalgie est insoluble en quoi est-elle féconde ?
Elle est un catalyseur de toute création.

La grande fête de la nostalgie pour vous c’est ? 
Tous les jours …

Qu’avez-vous reçu en héritage ? 
L’inspiration.

Qu’allez-vous transmettre à votre fille ? 
La Passion et l’envie de rêver.

L’enfance est-elle sans issue ?
J’aime à croire que l’enfant que nous avons pu être, continue à vivre en nous et ne demande qu’à se manifester à des moments opportuns…

Quel rôle jouez-vous dans votre propre mythologie familiale ?
Je m’occupe des décors !

Dans quelle forêt poseriez-vous le fauteuil de la mélancolie ? 
En ce moment, je l’installerais volontiers dans une forêt des Carpates… Ce sera pour bientôt.

Que faire pour lutter contre l’absence et l’oubli ?
Je n’ai trouvé que la peinture me concernant.

Contre quoi luttez-vous au quotidien ?
Contre moi-même.

Qu’avez-vous peur d’oublier ?
Parfois, je m’angoisse à l’idée d’oublier l’Essentiel.

Quelles pistes faudrait-il brouiller ?
Les pistes qui mènent à l’ennui et aux regrets.

Quels sont les albums qui vous ont accompagnée sur cette exposition ?
Aventine d’Agnès Obel, Ask the Deep de Soley et les albums de Stephan Eicher qui sont un peu la bande originale de ma vie.

S’il fallait travailler ailleurs qu’à Montreuil, où souhaiteriez-vous transférer vos pinceaux? 
Je n’ai pas une ville ou un pays précisément en tête mais je fantasme un grand atelier, accolé à une maison en bois. Celle-ci isolée dans une forêt de sapins majestueux. Les fenêtres s’ouvriraient sur un immense lac et un poêle réchaufferait les froides soirées … Vous voyez le tableau ?

Vos projets après l’exposition Par-delà ?
D’autres expositions en Italie, Allemagne, Angleterre et France… Ainsi que la scénographie d’une lecture sur l’oeuvre de Marina Tsvetaïeva avec le théâtre de l’Horizon à la Rochelle…
Et CREER, CREER, CREER toujours plus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s